Un autre poème magnifique de mon ami, Gilles LeBlanc